Comme toujours, la tradition à été mise au terme du match Guinée Lybie  (3-2), comptant pour la 3eme journée des eliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, nous avons tendu notre micro à notre confrère de la radio nostalgie. Alpha Mady Touré a analyse la victoire du Syli face aux chevaliers de la méditerranée.

Ce fût un match à double visage. D’abord une première période à la portée du syli, qui domine, trouve deux fois la barre, inscrit deux buts et affiche sa suprématie.

Ensuite, une deuxième période plutôt équilibrée. Les libyens conscients de la dangerosité reprennent avec plus d’envie. Mais surtout, les visiteurs ont bénéficié de la fébrilité de la défense guinéenne. D’un côté le couloir droit avec le poids de l’inefficacité d’Alkhaly Bangoura sur Alseny Bangoura. De l’autre, un axe centrale qui a manqué de coordination et de concentration.

Les conséquences se font sentir en deux minutes naturellement. Les libyens trouvent l’égalisation.

Heureusement que François Kamano, l’un des meilleurs passeurs décisifs africains de ce début de saison était là pour Alkhaly en fin de partie. Lapé doit donc panser sa défense.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici