L’affaire Soumba FC de Dubreka était à la une de la presse sportive à un moment donné. Mais c’est une montagne qui a finalement accouchée d’une souris.

Considéré comme un club de la Ligue 2 par la Ligue Guinéenne de Football Professionnel, la direction du Soumba FC a annoncé son retour dans l’élite du football guinéen (Ligue 1) suite aux incidents du match Loubha – Soumba à Télimélé.
Le Soumba FC par la voix de son Secrétaire Général, Ousmane Mouloukou Kaba a effectué une sortie médiatique pour dire qu’ils vont saisir le Tribunal Arbitral du Sport (T.A.S) afin que justice soit rendue dans ce dossier.

Mais malheureusement c’était juste pour amuser la galerie, car la formation de Dubreka a accepté d’évoluer en Ligue 2 après avoir manqué quelques rencontres.
Pourtant, la loi est claire dans ce sens. Tout club qui refuse de jouer deux (2) rencontres ou plus sans raison justifiée sera rétrogradé en division inférieure.

L’opinion attendait donc la relégation du Soumba FC en division nationale ( 3e division). Nous sommes allés à la Ligue Guinéenne de Football Professionnel pour en savoir un peu plus dans cette affaire.
Au niveau de la L.G.P.F, on nous parle de conflit interne entre la direction du Soumba FC et les autorités préfectorales avant même le coup d’envoi de la nouvelle saison. C’est ce qui a poussé, la Ligue à suspendre la participation du Soumba FC à ses compétitions organisées en attendant un accord entre les deux (2) camps.

Selon notre source, cette suspension a été levée la semaine dernière après la résolution de cette crise interne. C’est ce qui a permis au Soumba FC de prendre part au championnat national Ligue 2 sans tomber dans les filets de la loi.

La loi est pourtant claire, mais elle a été bafouée dans ce dossier au profit des relations. Car le règlement ne tient pas compte d’une crise interne au sein d’un club. Et le même Ousmane Mouloukou Kaba ne se prononce plus sur le cas T.A.S, comme pour dire tout a été arrangé entre copains.

Ce comportement mal apprécié par les observateurs risque de ternir davantage l’image du football guinéen.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici