Organisé ce dimanche 10 février 2019 sous le symbole de la Paix et de la Cohésion Sociale à Kindia, le 3ème Marathon Universitaire de Guinée a été marqué par la participation de toute la couche juvénile de la ville des agrumes et des étudiants des différentes universités avec plus de 4000 athlètes.

La Direction Nationale du Sport Universitaire de Guinée à sa tête Maurice Togba Haba, a eu raison de choisir Kindia après des violences politiques dans cette région. De la place des Martyrs à Sarakoleah, en passant par Tafory puis Dadia, Ferefou jusqu’au point d’arrivée à Foulaya, les femmes et les jeunes étaient sur le long de la route pour accompagner les athlètes avec des chansons et des tonnerres d’applaudissements. Des voyageurs de la nationale N°1 émerveillés par le Marathon Universitaire de Guinée, ont garé leurs voitures pour suivre cette course organisée pour la paix à Kindia.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yero Baldé accompagné par une forte délégation, a donné le coup d’envoi de la série fille à Damakaniah avant d’engager pour les hommes à la place des Martyrs.

Dans son discours, le responsable de l’enseignement supérieur se dit satisfait car l’objectif qui consistait à valoriser la paix à Kindia, a porté ses fruits.

Mamadou Saliou Diallo de l’université Général Lansana Conté a réédité l’exploit de l’année dernière, grâce à sa première place obtenue pour la deuxième fois de suite.

Après la clôture de ses différentes compétitions organisées, la Direction Nationale du Sport Universitaire de Guinée organisera une grande soirée pour la remise officielle des trophées aux vainqueurs dans chaque catégorie.

Football : Série Garçon

Première Place
Deuxième Place
Meilleur Joueur
Meilleur Buteur

Football : Série Fille

Première Place
Deuxième Place
Meilleure Joueuse
Meilleure Buteuse

Marathon Universitaire : Série Garçon
Première Place
Deuxième Place
Troisième Place

Marathon Universitaire : Série Fille
Première Place
Deuxième Place
Troisième Place

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici