A la découverte des autres disciplines, votre quotidien vous permet désormais de caresser le rêve de vos sportifs. Pour ce coup d’envoi, nous sommes allés rencontrer Mariame Touré, élève de la 9ème année au Groupe Scolaire Privé Salématou Touré. Elle est âgée de 16 ans et elle habite au quartier Dixinn. Mais elle pratique le Badminton. Entretien !

Pourquoi ton choix est tombé sur cette discipline sportive ?

Parce qu’à la télé je vois les gens sautés avec du volant et des raquettes, c’est pourquoi j’ai aussi choisi le badminton. C’est  trop admirable.

Est-ce que tes parents te soutiennent ?

Oui bien sûr. Mes deux parents papa et maman mais aussi mes oncles et tantes. Tout ce passe bien avec eux.

Quel est ton planning entre l’école et la pratique sportive ?

Quand je quitte l’école à 14h, je fais mes tâches ménagères puis je retourne à l’école pour les cours de révision du soir. Ensuite, je viens au stade pour les entraînements de Badminton.

Quel est ton plus grand rêve en faisant ce sport?

C’est de représenter mon pays la Guinée dans des grandes compétitions africaines et internationales. Envoyer des médailles,  être compétitive et être meilleure à chaque instant. J’ai toujours aimé relever le défi même à l’école lors de nos compositions.

Techniquement parle-nous du Badminton ?

Le Badminton est composé de raquettes, de volant,  les chaussures fermées, les chaussettes et les maillots.

Quel message peux-tu donner à tes amis qui abandonnent l’école au profit du sport ?

Le message que j’ai à donner à mes amis,  c’est de ne pas abandonner l’école à cause du sport. Il faudrait se concentrer sur les études. Car le soir on a tout le temps pour aller faire le sport. Pour moi, les deux choses peuvent aller ensemble sans problème.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici