Juste après l’annonce de son départ à la tête de la Fédération Guinéenne de Tennis, Mohamed Aziz Sylla a accepté de nous dire les principaux motifs de son départ en ces termes : « le manque de ressources humaines, le manque de sponsoring, la non formation des techniciens et surtout le récurent problème d’infrastructure. » Mais c’est un Président qui ne quitte pas définitivement la grande famille de Tennis en Guinée. C’est pourquoi il a accepté d’être Président d’Honneur de la dite Fédération. Et pour cela, il n’a pas manqué de conseils pour le nouveau bureau entrant: Mohamed Aziz Sylla a demandé que les techniciens travaillent dans l’union, qu’ils renforcent au quotidien leur capacité. Qu’ils pensent à l’avenir collectif et non individuel pour la santé du Tennis guinéen. »

 

A préciser que cette démission de Mohamed Aziz Sylla intervient à la veille du Congrès Electif de la Fédération Guinéenne de Tennis, prévu demain samedi à Conakry.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici