Au terme de la victoire de la Flamme Olympique face au Milo de Kankan (2-4) au stade M’Ballou Mady Glao Diakité, notre envoyé spécial a interrogé les deux entraineurs notamment Olivier Zobo de Milo, déçu et Fodé Camara Camus de la Flamme satisfait. Cette opposition s’inscrit dans le cadre de la 23ème journée de la Ligue2 Pro.

 

 

Olivier Zobo, Coach du Milo FC de Kankan.

              « On voulait éviter une défaite à domicile »

« Aujourd’hui rien n’a marché. La défense sur laquelle on comptait a pris l’eau. Et comme vous le savez, notre force ce sont nos deux défenseurs centraux.  Il n’y a pas de joueur qui peut être félicité dans ce match par ce que dans l’ensemble rien n’a marché. En plus, il y avait un manque de concentration à la deuxième mi-temps. Et  l’équipe adverse nous a laissé le ballon pour gérer le score. Qu’à cela ne tienne, on a poussé pour avoir ce 2ème but mais la Flamme est revenue mettre ce 4ème but. Ensuite c’était devenu compliqué pour nous. Car j’avais dit à mes joueurs d’être vigilants de la première à la dernière minute. Mais ce fut tout à fait le contraire. Et de surcroit on voulait éviter notre première défaite à la maison. »

 

 

Fodé Camara Camus, Entraineur de la Flamme Olympique

«  On pouvait pas faire tout ce parcours et prendre une défaite à Kankan »

« Après une victoire si importante c’est difficile d’analyser sur place. Nous sommes animés par un sentiment de satisfaction même s’il y a quelques erreurs à corriger. Mais l’essentiel c’était la victoire. Avant le coup d’envoi, j’ai tenu un discours animé de détermination et d’engagement qui a motivé la troupe afin de faire ce bon résultat. Vous savez c’est très difficile de venir battre le Milo à domicile, c’est une première ! On l’a fait et c’est une grosse performance des gamins. C’est pourquoi  donc j’ai rappelé aux joueurs qu’on ne peut pas faire tout ce parcours et prendre une défaite. En tout cas, nous comptons aborder le match face à Manden FC avec le même état d’esprit le jeudi  inchalla.»

 

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici