Le Président de la Fédération Guinéenne de Football déplore le manque d’investissement des sociétés dans le football. Il l’a fait savoir lors de la cérémonie de la présentation des nouveaux maillots du Syli national.
Dans son allocution Le Président de la Fédération Guinéenne de Football Mamadou Antonio Souaré a explique comment les sociétés doivent avoir les retombées en ces termes:
《Vous savez comment ça se passe dans les autres pays c’est à dire si vous opérez sur un territoire national, le football qui est vecteur de développement social, les sociétés viennent en apport au football. C’est à dire vous investissez, vous donnez de telle situation même pour le football national.
Je voudrais que ce montant soit déduit de mes impôts. C’est une façon d’aider le sport. Bon ça se passe comme ça dans d’autres pays. Mais en Guinee, les gens aiment danser quand le Syli gagne mais ils n’ont aucune idée de comment faire pour aider le Syli national.

Si vous avez payé un milliard ou deux milliard au moment de faire votre bilan financier par ce que c’est autorisé dans le domaine comptable, pour demander à l’état que ça soit déduit de votre impôt, l’état ne pourra que vous aider dans ce sens. Dans ce cas, vous aurez déjà aider l’état et le football guinéen et c’est une façon de financer notre football.
Il est anormal que vous soyez une grosse société de la place, vous exploitez les richesses de la Guinée et que vous n’intervenez pas dans le sport.

C’est le seul vecteur de réconciliation et de développement social qui regroupe tous les fils de la nation sans exception et ça fait partie de nos études approfondies des mémoires que nous allons donnés bientôt pour la prochaine échéance à l’Etat comment investir dans le football et quelles sont les retombées économiques pour les sociétés. 》

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici