Quelques minutes après le coup de sifflet final entre la Guinée et le Nigéria (0-1) pour le compte du deuxième match de la poule B, le sélectionneur national Paul PUT était face aux journalistes pour la traditionnelle conférence de presse d’après match. Il a donc mis l’occasion à profit pour parler de cette défaite et croire à une éventuelle qualification face au Burundi ce dimanche au Stade national du Caire.

 

« On a joué contre une équipe très rapide qui a beaucoup de talents, une des meilleures du continent. Certains de mes joueurs avaient un problème de concentration. A un moment du match, j’étais obligé de changer Naby KEITA qui a eu beaucoup de soucis et DYRESTAM qui souffrait aussi des maux de ventre. C’est dommage, Je pense qu’il faut être réaliste. La qualification est encore possible. Il faut seulement se  remettre au travail et tirer les leçons qui s’imposent. Pour cela, il faut gagner le dernier match contre le Burundi qui joue demain contre le Madagascar. Donc une fois de plus, nous sommes conscients de l’enjeu du prochain match qui nous attend et nous restons confiants pour la suite. »

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici