Victorieuse de l’Ouganda ce dimanche (37-31), la Guinée a fini deuxième de la phase continentale de l’IHF Trophy, dans la catégorie des cadettes. Il s’agit de la troisième victoire des cadettes guinéennes après avoir remporté vendredi le match contre le Cameroun (39-24) et la large victoire sur la Zambie (57-19). L’équipe nationale cadette de handball est donc qualifiée pour la coupe d’Afrique de sa catégorie. Quant à l’objectif de prendre part à  l’IHF international,  il n’est pas atteint. Du moins, en attendant la vérification des âges de certaines joueuses nigérianes.

Sur le terrain, les jeunes nigérianes ont battu toutes les autres équipes. La première victoire décrochée contre la Guinée (31-32), aura été la plus difficile. Les Nigérianes l’avaient remporté dans les dernières secondes. Depuis cette défaite, la Guinée comptait sur le Cameroun, la Zambie et l’Ouganda pour barrer la route au Nigeria. En vain. Dorénavant, la Guinée compte sur une disqualification du Nigeria par la Confédération africaine de handball.

Selon Bakary Kaba, le directeur technique national, l’IRM a prouvé que la plus âgée des Nigérianes avait 25 ans, alors que deux autres sont âgées chacune de 23 ans. « Il faut qu’on soit au même pied d’égalité. Si on dit 17 ans, il faut amener les filles de 17 ans », critique le directeur technique national.

Et de continuer à fustiger : « la tricherie sur l’âge n’honore pas l’Afrique. C’est ce qui fait que nous ne participons pas à certaines compétitions mondiales. Nous espérons que la CAHB va sévir cette fois-ci pour éliminer le Nigeria pour servir d’exemple aux autres équipes ».

Trois joueuses nigérianes épinglées, la CAHB a décidé d’élargir le contrôle à toutes les autres équipes qui ont pris part à la compétition. Deux joueuses guinéennes vont passer à l’IRM. « Nous sommes rassurés pour ces deux joueuses », a dit Bakary Kaba.
Source: guineenews.org

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici