Apres avoir un connu un début difficile à travers deux défaites, l’équipe nationale féminine de Handball s’est qualifié ce lundi en éliminant l’Algérie (30-26) au compte des quarts de finale de la 12ème édition des Jeux Africains qui se tiennent actuellement au Maroc. Loin des handballeuses certes mais son cœur, ses faits et gestes riment avec le quotidien de son équipe. C’est pourquoi juste après cet exploit de la Guinée, le numéro 1 de la Fédération Guinéenne de Handball, le commissaire Mamadouba Paye Camara a accepté d’accordé une interview à votre organe.

 les bons schémas de nos encadreurs.

1, Qu’est-ce qui explique le début difficile du Syli féminin ?

Pour le coup d’envoi, il fallait mettre en place une stratégie au sein de notre poule où il y’avait l’Angola et la RDC. Donc pour éviter l’Angola au premier tour, il fallait donc jouer sur certains paramètres. Puisqu’être troisième de notre poule, allait nous permettre d’affronter l’Algérie. Chose que nous avons d’ailleurs réussi. Ça été un calcul dès le départ. Car si on jouait à cent à l’heure contre l’Angola, on n’allait pas pouvoir croiser l’Algérie. Ce fut une bonne décision du coach et de la Direction Technique pour aboutir à ce résultat de qualification. Et comme vous devez le savoir, nous avons battu le Maroc et le Nigéria à travers les bons schémas de nos encadreurs. Félicitations à eux à tout le groupe.

 

Parlez-nous du secret de la constance de cette équipe féminine ?

Vous savez c’est une continuité. Cela fait maintenant 8 à 9 ans que nous investissons sur cette équipe.  Et aujourd’hui qu’elle se retrouve en demi-finale, je ne suis pas du tout étonné. Franchement c’est le contraire qui allait nous surprendre. Et désormais nous visons bel bien le podium de cette 12ème édition des Jeux Africains.

Merci au MINISTÈRE des sports pour son soutien traditionnel.

Qu’en est-il de l’apport du Ministère en charge des Sports pour cette participation de votre équipe ?

Franchement on a dépassé cette étape. Pour la participation à une compétition, chacun joue son rôle. Et comme toujours, le département des sports a joué son rôle. Et c’est d’ailleurs l’occasion pour nous de remercier le ministre des sports Sanoussi Bantama Sow et tout son cabinet pour le soutien traditionnel honnêtement, pour le déplacement de notre formation.

c’est un projet qui va accoucher de bons RÉSULTATS.

Mais malgré l’ascension des filles, les garçons ont du mal à progresser.

Tout à fait vrai. Mais laissez-moi vous dire que chez les garçons, c’est l’apprentissage pur et simple. Et comme vous le savez pour toute activité, l’apprentissage est tout à fait difficile. Mais je pense que ses enfants se sont bien comportés aussi. Car lors de la qualification, ils se sont débarrassés du Sénégal, une grande nation de handball africain. Et de surcroît, être quart finaliste de cette 12ème édition des Jeux Africains, ce n’est une chose aisée.  En tout cas, c’est un bon signal fort pour les préparatifs de la Coupe d’Afrique 2020 chez les garçons. On ne va pas du tout se découragé chez les garçons, nous allons continuer à travailler dur et dur pour avoir des bons résultats aussi comme c’est le cas actuellement chez les filles. Il faut juste être tolérant avec les garçons. Car ça va aller. Franchement je tire chapeau pour les garçons pour ce résultat. C’est un projet qui va accoucher de bons résultats. Car il y aura des stages avant la Coupe d’Afrique des nations. De retour à la maison, comme toute équipe ambitieuse, nous allons tirer les enseignements pour pouvoir corriger les erreurs afin de rebondir prochainement. En plus, laissez-moi vous dire qu’après les Jeux Africains du Maroc, les garçons auront un nouveau staff avec un expatrié comme entraîneur principal.

 

Un mot sur la participation des handballeuses locales.

Je suis très satisfait d’elles. Ses handballeuses au nombre de 9 ont énormément apporté beaucoup de choses à cette équipe. Elles nous ont fait honneur au Maroc. Car elles ont donné mieux que les professionnelles. C’est pourquoi nous allons continuer à investir sur le handball local. Car il se porte bien.

j’aimerai les recevoir a L’AÉROPORT avec une MÉDAILLE voir MÊME avec une coupe.

Avant de vous quitter, un message pour les handballeuses qualifiées pour les demi-finales de la 12ème édition des Jeux Africains.

Nous venons de très loin. Elles n’ont qu’à continuer à se faire confiance pour aller loin dans les compétitions. Aujourd’hui, elles sont en demi-finale, de voir donc le peuple de Guinée derrière et de se dire allez aux Jeux Africains et revenir avec une médaille, vaut mieux que d’aller faire une bonne participation. Déjà c’est un grand pas pour le handball guinéen de participer pour la première fois aux Jeux Africains et de se qualifier en demi-finale, c’est une première. En tout cas, j’ai dit aux enfants que j’aimerai les recevoir à l’aéroport de Conakry avec une médaille et voir même avec la Coupe. Donc de ne pas se contenter de cette qualification en demi-finale. Mais de voir plus loin car elles font partie désormais des quatre meilleures formations du continent.

 

Enfin des nouveaux visages des membres de la Féguihand pour ce voyage au Maroc.

Tout à fait vrai car la chose qui doit être partagé doit l’être. C’est pourquoi nous donnons la chance à tous les membres de la Féguihand par rotation de pouvoir bénéficier des avantages liés à leurs fonctions. Au sein de la Fédération Guinéenne de Handball chacun à son tour. C’est pourquoi nous avons décidé de donner la chance à certains et prochainement d’autres visages aussi feront d’autres voyages. Car dès la semaine prochaine, comme vous devez le savoir sur les réseaux sociaux, nous devons participer à la Coupe d’Afrique des Nations des Juniors et des cadettes à Niamey au Niger.

 

Merci Mr le Président.

Merci à vos vous et grand merci aussi à vos lecteurs.

 

 

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici