Après le limogeage du technicien belge Paul Put, la Fédération Guinéenne de Football a ouvert le bal de la journée d’audition ce mercredi 11 Septembre 2019 au siège de la dite institution.
Pour cette première journée d’audition, quatre postulants ont répondu présent. Notamment Kanfory Lappe Bangoura, les français Daniel Breard, Didier Six et l’ivoirien François Zahoui. Au terme de son exposé, l’un des prétendants au poste du sélectionneur national, François Zahoui était face presse pour dévoiler ses ambitions à travers la valeur locale.
《C’est comme une voiture. Il faut les quatre roues pour qu’elle marche bien. Pour moi, l’équipe nationale ce n’est pas que les expatriés, il y a les locaux. Donc il faut avoir cette base pour pouvoir travailler.

Avec la compétence locale, c’est ainsi que nous aurions cette base c’est très important. Déjà avec la Direction Technique Nationale tous les partenaires. les entraîneurs locaux, il faut leur expliquer qu’effectivement pour moi une équipe c’est un groupe. Donc je miserai sur les valeurs locales. Quand vous avez une équipe locale prête à révéler le défi maintenant on peut faire appel aux expatriés pour plus de concurrence.

Mais quand les expatriés pensent qu’ils viennent sur un terrain conquis, ce n’est st pas facile par ce qu’une sélection n’est pas comme un club. Et si dans une sélection, la concurrence n’est pas rude, le joueur ne donnera jamais cent pour cent. Souvent en Afrique, on du mal a mettre de la concurrence entre locaux et expatriés mais avec le Syli national ça serait le cas »

Pour rappel, François Zahoui né le 21 juillet 1962 à Treichville est un footballeur international avant de devenir entraîneur national. En 2012, ll dirige la sélection de la Côte d’Ivoire et atteint la finale de la Coupe d’Afrique des Nations en 2012.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici