Comme il sait bien le faire, le numéro 2 de la Fédération Guinéenne de Football, Maurice Akoi Koivogui a accepté la transparence en répondant aux questions de notre reporter concernant l’actualité du Syli national.

« Vous savez la planification comme vous le dites ou les négociations d’un match amical ne se fait pas comme certains le pensent. Tout se fait dans les règles de l’art. C’est pourquoi, il faut passer par des agents qui ont la qualification, la légalité et la légitimité de faire ce travail. C’est ce qui a été fait.

Nous en tant que Fédération, on a approchés des agents de plusieurs matches. Finalement deux pays ont été retenus. Notamment les Comores et le Chili. »

Et le cas Gy Michel Landel ?

‘’Écouter Guy Michel Landel est venu en renfort par ce qu’il n’était pas présélectionné. Mais c’est lorsque Mady Camara et Amadou Diawara se sont blessés, on a fait appel à Guy Michel et Ibrahima Camara à prendre part à ce regroupement. Et tout cela s’est passé avant-hier.

Vous savez il faut que les gens comprennent,  nous sommes tenu d’abord administrativement à mettre les choses au point dans un délai bien précis par le règlement. Mais  quand ce délai est passé, il faut faire beaucoup attention. Le cas de Guy Michel : d’abord il n’y a pas eu de pré convocation par ce qu’on a tardé à décider que les matchs amicaux puissent se jouer. Et une fois que la décision a été prise, il fallait envoyer les prés convocations. Ce qui consiste à avertir le joueur de s’apprêter à répondre à une convocation éventuellement s’il était maintenu.  Là déjà tu le prépares en idée et après dix jours tu envoi la convocation. Mais compte tenu que la décision a été tardive pour jouer ces matchs amicaux donc c’est ce qui a fait qu’on est rentré dans un délai qui ne nous permettait plus d’envoyer les prés convocations. Donc nous avons juste envoyé les convocations à tous les joueurs sélectionnés pour ces deux matches. Les convocations sont parties. Mais c’est le Lundi pendant qu’il reste combien de jours du match,  imaginez-vous du 7 au 12 pratiquement 5 jours. Donc il fallait le faire vite. C’est pourquoi cette démarche a connu une erreur de saisie sur les adresses.

C’est une erreur informatique et ça peut arriver à n’importe qui. Vu qu’on était pressé par rapport au délai, on a du confondre les adresses. Mais après quelques heures on a été informé par KABA Diawara par rapport à cet état fait. »

 

A préciser que le Syli national affrontera les Comores ce samedi à Versailles et le 15 octobre  le Chili à Alicante, c’est en Espagne.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici