Dans le but de renforcer les capacités opérationnelles des femmes de médias en vue d’un travail à la hauteur des enjeux sportifs, l’Agence Miriya Communication a organisé ce samedi 10 octobre 2020 un atelier de renforcement des capacités des reporters sportives sur les thèmes : l’intégration de la dimension genre dans le journalisme et le leadership féminin dans le sport. ledit séminaire s’est déroulé dans la salle de conférence l’Academie Nationale Olympique et Sportif de Guinée.

Elles étaient au nombre d’une quinzaine de journalistes sportives venant de différents médias à prendre part à cet atelier de formation. Présent pour la circonstance le Secretaire Général de la Fédération Guinéenne de Football s’est inscrit dans la même logique que les organisateurs. Ainsi le colonel Akoi Koivogui a félicité et encouragé l’initiative à sa juste valeur avant d’interpeller les participantes pour une meilleure restitution. « Au nom du Président de la Fédération Guinéenne de football, je remercie très sincèrement l’Agence Miriya Communication pour cette initiative prise. Par ce que c’est nécessaire et prépondérant. Il vous souviendra que tout récemment nous avions organisé un autre atelier de formation à l’endroit des communicants de Ligue 1 et Ligue 2. Et ce matin c’est une autre formation qui se dresse sur votre chemin. Ce qui va forcément vous permettre d’être mieux outillées afin de pouvoir mieux restituer. J’en suis certain qu’au sortir de cette formation, vous pourrez être à la hauteur des attentes parce que si vous êtes bien formées vous allez bien restituer.. Encore unefois merci à l’Agence Miriya communication » a t’il indiqué

De côté, Thierno Saidou Diakité Consultant Sportif et Directeur Général de l’Agence Miriya Communication est revenu sur les bien fondés de cette activité 《on a fait un constat il y’a quelques années. On a remarqué que les journalistes sportives ne sont pas très nombreuses en Guinée et elles sont quelque peu négligées au sein de leurs rédactions respectives. Donc nous avions donc imaginez un cycle de formation pour les permettre de s’affirmer, d’exploiter le potentiel quelles ont au sein de leurs rédactions respectives.. Heureusement nous avions eu l’accompagnement de la Fédération Guinéenne de Football pour ce premier cycle de formation » a t’il expliqué

En ce qui concerne les participantes de cet atelier, la joie est palpable. Pour elles, cette journée de formation vient à point nommé puisqu’elle est nécessaire « nous remercions les panelistes pour les différents exposés. Je pu vous dire que nous avions apprises à partir d’aujourd’hui comment se comporter dans nos différentes rédactions. Je pense que c’est le lieu et le moment d’interpeller l’Agence Miriya Communication de multiplier ce genre d’initiative puisqu’au jour d’aujourd’hui, nous sommes très négligées. Donc nous avions faites quelques recommandations auprès de l’Agence pour qu’enfin nous puissions mieux être plus considérées à l’égard des autres pays » à t’elle laissée entendre Maïmouna Fria championne de Guinée dans la discipline de judo reporter sportive.

A Preciser que les participantes ont eu droit à une séance plénière de travaux pratiques pour mieux comprendre l’enjeu du giron sportif féminin, tout en leur indiquant les remarques et suggestions avant la clôture de la formation.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici