Le Hafia Football Club (4ème) reçoit l’Association Sportive des Forces Armées de Guinée (11ème) ce mercredi à l’occasion de la 13ème journée de la Ligue 1 Salam. A 24h de cette opposition, les deux entraîneurs notamment Karim Bencherifa du Hafia FC et Sekou Sompare de l’ASFAG étaient devant un parterre de journalistes pour la traditionelle conférence de presse ce mardi au siège des vert et blanc de Dixinn sis à Lambagny dans la commune de Ratoma. Voici les réactions des deux entraîneurs.

Karim Bencherifa du Hafia FC.
《L’état d’esprit est bien surtout quand vous gagnez des matches. On aimerait jouer vite pour essayer de regarder cette confiance qu’on est entrain d’instaurer. Mais on est conscient qu’aucun match n’est facile et qu’aucun match n’est gagné à l’avance. Il faut travaille dur. Ce que les joueurs ont fait lors du déplacement à Kankan contre la SAG et contre le Santoba FC.

Les joueurs commencent à prendre confiance.
Avec leur travail, leur l’effort et l’état d’esprit irréprochable, nous pourrons bien avancer. Nous voulons rester dans cette continuité en enchaînant des matches. Mais je respecte beaucoup l’équipe de l’ASFAG » a expliqué le marocain.
Sekou Somparé de l’ASFAG.
《 Ça fait deux semaines après le match contre l’Elephant que nous continuons à travailler dans la plus grande sérénité. On a pu améliorer ce qui n’a pas marcher récemment. Et on sait même familiariser avec les facteurs qui n’ont pas marcher. Donc au vu de tout cela, je suis prêt à aborder le match du Hafia. C’est une équipe que j’ai vu jouer et qui m’a beaucoup impressionné ces derniers temps depuis l’arrivé de mon ami marocain.
Demain on va faire un match de haut niveau dans la plus grande sérénité avec beaucoup de mental. En tout cas en ce qui concerne cette rencontre là, nous sommes sereins » a lancé l’ancien coach des Éléphants de Coleah.

Notons que bien avant cette rencontre, le Hafia Football Club occupe la 4ème place avec 19 points tandis que l’ASFAG est 11ème au classement avec 15 points. Le coup d’envoi est prévu à 16h 00 au Stade du 28 septembre de Conakry.

Laissez un commentaire

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire !
Entrez votre nom ici